Google : « mobile-friendly », nouveau critère clé du SEO ?

Cela fait déjà quelques temps que Google envoie des signaux pour indiquer qu’il aime tout particulièrement les sites qui présentent une version adaptée pour les mobiles. Mais cette fois, il va plus loin en annonçant la sortie d’un label « mobile-friendly ».

L’expérience utilisateur avant tout

Favoriser l’expérience utilisateur, tel est le credo de Google depuis quelques mois. C’est d’ailleurs au nom de ce sacro-saint confort recherché pour les internautes que le géant de Mountain View a déployé de nombreux filtres et mis en place depuis peu dans les GWT un outil permettant de s’assurer que la version mobile de son site ne renvoyait pas d’erreur.

Désormais, Google va plus loin. Le 18 novembre dernier, la firme américaine a fait savoir de manière officielle qu’elle testait l’attribution d’un label « mobile-friendly ». Celui-ci serait attribué aux sites dotés d’une version non seulement compatible mais également optimisée pour les smartphones, phablettes et autres tablettes tactiles. Il devrait se présenter sous la forme d’un nouveau pictogramme ou d’une mention juste devant l’url.Watch Full Movie Streaming Online and Download

Google et le "mobile-friendly"

Le numéro 1 de la recherche met d’ailleurs à disposition un nouvel outil gratuit en ligne pour tester si un site est « mobile-friendly ».

Impactant sur le SEO ?

En tant que mobinaute, on ne peut bien évidemment qu’apprécier d’obtenir des résultats qui soient lisibles facilement sur un lecteur nomade style smartphone.
De plus, le nombre de personnes se connectant à internet via un smartphone continue de progresser très rapidement, il est finalement logique que Google pousse les webmasters à bichonner leurs sites pour que ceux-ci puissent être accessibles de manière confortable au plus grand nombre.

mobile-friendly

Pour ce qui est du référencement naturel, la prise de poids de ce caractère ne fait pas l’ombre d’un doute, non pas dans les années mais dans les semaines à venir. A mon sens, il devrait même être nettement plus impactant que le chiffrement en https, ce qui préfigure également d’une menace de déclassement dans les résultats de recherche pour ceux qui ne s’y sont pas préparés.

Enfin, il faut garder à l’esprit que Google n’est pas une œuvre caritative, et que si cette société fait ainsi usage de sa position dominante de diverses incitations, c’est également parce que c’est un nouveau marché sur lequel il y a plein d’argent à se faire en plein essor.

Et vous, êtes-vous prêt ?

Vous avez aimez cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *