Pourquoi votre blog d’entreprise ne sert à rien

Bon nombre d’artisans, de dirigeants de PME et autres directeurs marketing ont intégré le fait qu’il soit important d’avoir un blog d’entreprise. Là où le bât blesse, c’est que dans 9 cas sur 10, ce dernier n’intéresse strictement personne.
Alors, quelles sont les erreurs à éviter pour en faire un véritable outil de visibilité ?

Un blog d’entreprise inutile, c’est quoi ?

Absence de ligne éditoriale, expérience utilisateur désastreuse, alors qu’il s’agit d’un élément clef du content marketing, le blog d’entreprise ressemble trop souvent à un site sans visiteur et au taux de rebond élevé.

En cause, les articles eux-mêmes qui :

  • parlent de l’entreprise, de l’entreprise et uniquement de l’entreprise.
  • sont plus ou moins bien écrits par un stagiaire, un salarié dont ce n’est pas le métier ou un rédacteur payé à coup de lance-pierre.
  • ne sont pas assez documentés ou traitant d’un sujet déjà abordé des centaines de fois
  • ne sont écrits qu’en pensant qu’aux moteurs de recherche. L’exemple type de ce qu’il ne faut pas faire, c’est étant celui de l’entrepreneur qui cherche à publier un article de 300 mots par semaine.
  • sont écrits en oubliant les moteurs de recherche.
  • ne dévoilent rien sur votre activité que l’on ne puisse déjà trouver ailleurs, de peur de la concurrence.
  • ressemblent à des communiqués de presse qu’aucun internaute ne lira jamais, même pas vos concurrents (qui ont autre chose à faire !)
  • sont simplement relayés sur Facebook ou Twitter parce que c’est important, alors que personne ne s’occupe réellement de l’animation de vos réseaux sociaux
  • n’entrent pas dans le cadre d’une véritable ligne éditoriale.

La bonne nouvelle, c’est que si vous avez l’impression que l’on vient de dépeindre votre blog, c’est que vous avez donc une belle marge de progression devant vous.

quelle stratégie pour un blog d'entreprise ?

Les bonnes questions à vous poser

Avoir un blog d’entreprise est un élément clef permettant de gagner en visibilité et en notoriété. Mais le simple fait d’en avoir un n’est pas suffisant en soi. Un peu comme une boutique traditionnelle qui a besoin de plus que le simple fait d’exister pour attirer des clients et prospérer.

Si vous avez donc décidé d’en ouvrir un, sachez qu’il vous faudra y consacrer du temps et des moyens, faute de quoi celui-ci ne sera lu par personne. Dans certains cas, cela peut même jouer en votre défaveur.

Oui, mais y mettre des moyens, c’est quoi au juste ? Dans les grandes lignes, c’est avant tout répondre à un certain nombre de questions, parmi lesquelles :

  • Quelle ligne éditoriale ? En clair, de quoi va parler votre site et surtout, à qui va-t-il s’adresser ? Clients, prospects ?
  • Quelle est la place de votre blog dans votre stratégie marketing ?
  • Qui va être en charge de la rédaction des articles ? Plusieurs plumes peuvent être envisagées, sans oublier de s’appuyer sur l’expertise d’un rédacteur professionnel qui saura simultanément valoriser votre entreprise, intéresser les internautes et faire les beaux yeux à Google.
  • Quel rythme pour vos publications ?
  • Comment seront relayés les articles ?
  • Faut-il respecter la saisonnalité de votre activité si tel est le cas ?
  • Comment fidéliser vos lecteurs ?
  • Comment asseoir la légitimité de votre blog ? Faut-il ouvrir cet espace au guest-blogging pour laisser la parole à des experts dans leur domaine ou à des entrepreneurs ?
  • Votre blog reflète-t-il l’image de marque de votre société, tant par l’esthétisme que par le confort d’utilisation (responsive, expérience utilisateur, etc) ou le niveau de réflexion de chaque article ?

Indéniablement, un blog d’entreprise bien pensé est un atout formidable qui permet de laisser la concurrence loin dans le rétro et d’asseoir sa notoriété, et donc, d’accroître le nombre de ses clients.
Mais encore faut-il vraiment se donner le moyens d’y parvenir, et pas seulement en créer un parce qu’il le faut.

Vous avez aimez cet article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *