Pink Visual poursuit les tubes en justice

L’Industrie du X, après s’être fait piller ses créations pendant des mois sans sourciller, commence enfin à réagir.

En effet, Pink Visual et sa holding Ventura Content ont déposé une plainte devant la justice New Yorkaise contre deux sociétés québécoises, 6721851 Canada Inc et Mansef.
Motif de la plainte: au travers de quatre de leurs tubes, ces sites qui diffusent librement et bien souvent illégalement des vidéos pour adultes, ils auraient mis en ligne une partie de leur production sans aucune autorisation.

Les producteurs de ces vidéos réclament la bagatelle de 150 000 dollars pour chaque infraction constatée.

L’issue de ce procès, en dehors des affaires de gros sous, est primordiale et peut faire jurisprudence.

En effet, si ce procès aboutit à une condamnations des deux sociétés québécoises, il est fort à parier que le nombre de plaintes contre tous les sites diffusant du contenu volé ou sans licence d’exploitation devrait exploser.
Ce serait également une formidable bouffée d’oxygène à une industrie pornographique mal en point.

Vous avez aimez cet article ? Partagez-le !

Une réponse à “Pink Visual poursuit les tubes en justice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *